Follow by Email

lundi 1 septembre 2014

ENTRE LE PEUPLE ET L'ADMINISTRATION CENTRALE, LES MAIRES

Intervention de madame le maire de Sada au micro de la radio d’État, jeudi 28 août 2014

« Les maires n’ont aucune obligation de mettre en place des activités périscolaires... Il est conseillé et recommandé de les mettre en place si les conditions sont toutes réunies or à Mayotte, les conditions ne sont pas réunies pour mettre en place des activités périscolaires dignes de ce nom...

Le temps de la pause méridienne, c’est ce temps là qui est normalement dans les mets des maires or nous l’avons bien dit aux autorités préfectorales... Moi personnellement j’ai rencontré la semaine dernière madame le vice-recteur et on s’est expliqué clairement... en tout cas pour la commune de Sada nous n’avons pas les moyens : déjà l’état des écoles qui ne sont pas du tout adéquats pour garder ces enfants pendant la pause méridienne, la problématique de la restauration scolaire, parce que la collation est une chose, une vraie restauration scolaire avec un repas digne n’est pas là, nous n’avons pas des réfectoires, des endroits dignes de ce nom pour faire manger les enfants... le financement n’est pas là justement pour passer aux repas chauds... l’embauche des animateurs pour garder les enfants : toute personne qui a un minimum de formation parce que c’est facile de dire "Faites une garderie..." mais même pour la garderie il faut des personnels compétents qui ont un minimum de formation quand même pour garder des enfants, moi je ne peux pas prendre les risques de laisser les enfants avec des personnes qui n’ont aucune formation en matière de garderie d’enfants.

Je souhaiterais lancer un appel très rapidement aux autorités préfectorales et au vice-recteur et les maires qu’on se mette autour d’une table pour régler cette situation avant que la situation s’empire."

http://mayotte.la1ere.fr/emissions-radio/journal-de-12h30