Follow by Email

lundi 1 septembre 2014

RICHELIEU PLUTÔT EN ROUGE, VALLS EN BLEU...


La meilleure des défenses c'est l'attaque, c'est ce qu'a fait Valls contre les socialistes encartés (comme Richelieu le fit contre les protestants...). Mais ce n'est pas un argument de seulement beugler au micro ! Et l'éloge de la ministre de l’Éducation, ne rimant avec rien, n'a ému qu'elle. 
Vallaud-Belkacem émue que Valls la soutienne en tant que femme qui a un visage ( ???) :

« Chers amis, applaudissez cette ministre, parce qu'elle est un des visages, non seulement du gouvernement, non seulement de la République, mais elle est un visage, et comme tous les autres ministres de ce gouvernement, ces ministres sont au service de la France ».


Et ce visage menace : « Aucune exception ne sera tolérée", a affirmé la ministre. "La loi s'appliquera partout et il n'y aura pas d'exception. Il relèvera des élus locaux que les choses se passent bien... »


« ... Mais je le dis, il y a une obligation scolaire, il faut que les communes respectent la loi et nous ne tolèrerons aucune exception. La loi s'appliquera. Si ce n'est les maires qui l'appliquent, alors ce seront les préfets. »


Perfide, bifide, venimeuse, la langue du naja ne paralysera pas les citoyens français et si nécrose il y a, ce sera celle d’un corps gouvernemental dévoyé parce que nous ne saurions accepter celle de la démocratie !


Photo autorisée wikipedia "Le siège de la Rochelle"

Photo : Vallaud-Belkacem émue que Valls la soutienne en tant que femme qui a un visage ( ???) :

« Chers amis, applaudissez cette ministre, parce qu'elle est un des visages, non seulement du gouvernement, non seulement de la République, mais elle est un visage, et comme tous les autres ministres de ce gouvernement, ces ministres sont au service de la France ».

Et ce visage menace : « Aucune exception ne sera tolérée", a affirmé la ministre. "La loi s'appliquera partout et il n'y aura pas d'exception. Il relèvera des élus locaux que les choses se passent bien... »

« ... Mais je le dis, il y a une obligation scolaire, il faut que les communes respectent la loi et nous ne tolèrerons aucune exception. La loi s'appliquera. Si ce n'est les maires qui l'appliquent, alors ce seront les préfets. »

Perfide, bifide, venimeuse, la langue du naja ne paralysera pas les citoyens français et si nécrose il y a, ce sera celle d’un corps gouvernemental dévoyé parce que nous ne saurions accepter celle de la démocratie ! 

Photo autorisée wikipedia "Le siège de la Rochelle"