Follow by Email

mardi 27 mars 2018

UNE SEMAINE A MAYOTTE Lundi 26 & mardi 27 mars 2018.

Une tribune citoyenne d'Issihaka Abdillah en réponse aux plaidoyers pour les élus, seulement des renvois fétides tant l'immobilisme des représentants institutionnels est honteux... 

Un article remarquable loin des attaques hypocrites de ceux qui conseillent de baisser les bras, de ceux qui ont peur de voir Mayotte relever la tête en les court-circuitant !

Quelques extraits mais tout mérite d'être Lu et RELU !
« …C’est aussi facile d’accuser l’intersyndicale et le collectif de rigidité et d’immobilisme. Mais, prenons un moment et posons-nous les questions plus sérieusement. Qu’a fait mon maire pour ma liberté, ma sécurité et celle de mes biens ? Les effectifs scolaires qui explosent d’année en année. Qui est responsable des inscriptions scolaires débordantes, de la traçabilité d’un dossier scolaire? Le territoire communal est occupé par des constructions sauvages, les rivières et les cours d’eau sont quotidiennement pollués. La déforestation et la culture sur brûlis sont visibles à l’œil nu et gagnent du terrain chaque jour. Qui en est responsable ?... »
« … L’élite politique locale (comorienne) est empêtrée dans des contradictions insolentes: réclamer Mayotte à la France, demander le départ de la France de Mayotte et s’appuyer sur l’aide financière de la France si ce n’est demander la double nationalité… »


Un vent nouveau, un joli cheminement autre ment enthousiasmant que l’immobilisme ringard exprimé dans cette législative partielle maintenue mort et fort comme si on voulait nous condamner à ces apparences de démocratie !

*Madame Ramlati Ali (sans étiquette, ex PS passée LREM) est réélue avec les voix de 22 % des inscrits !
40 % de participation ! Une « grande victoire » de la démocratie !   

*L’intersyndicale et le collectif, si décriés par ceux qui veulent noyer leur chien, communiquent :

GARDEZ-la HAUTE, la TÊTE quand certains veulent vous réduire à l'état de TUBE DIGESTIF ! (L’intersyndicale et le collectif accusent les élus de trahison).

*Toujours aussi minable et piteux, l’État !
Quand les 1000 et quelques uns policiers ont travaillé pour rien parce que l’efficience de l’État consiste à devoir remettre en liberté les 500, 600 et même plus d’illégaux arrêtés !Mais on leur donne un papier spécifiant qu'ils ont 30 jours pour quitter le territoire !

*Constance Cynique, la vice-recteur qui répond aux rumeurs mais ne pipe mot sur les problèmes ! elle a donné des chiffres sur la fréquentation scolaire, toujours pour faire comme si et si celui de 14 % d’élèves au collège était avancé le 20 mars, cela correspondait à Sada à 0 % avec une grille cadenassée…  


*Monsieur le Préfet devra les héberger…

*« victimes collatérales », les arbres font les frais du blocage !