Follow by Email

mardi 21 avril 2015

LE JARGON "BUREAUCRATESQUE" DES APPARATCHIKS DU MINISTÈRE / France en Danger

Le ministère de l’Éducation nationale (pas de majuscule chez Najat) vient de sortir des programmes prétendument « plus simples et plus lisibles » (1).

Malheureusement, la technicité tourne au charabia et c'est encore plus symptomatique en éducation physique et sportive où le complexe du muscle sans cervelle perdure. Que signifient, par exemple, les expressions suivantes : « Se déplacer... / ... dans un milieu aquatique profond standardisé » (1) ? « Créer de la vitesse » ? « Traverser l'eau en équilibre horizontal par immersion prolongée de la tête ». (Page 22, cycle 4)(1).
Ou encore, en Histoire, nos Trissotins du baragouinage régurgitent : « Produire des messages à l'oral et à l'écrit » en histoire-géographie. (Page 5 du cycle 4) (1) pour « répondre » et « écrire ».
Quant à cette énigme digne du sphinx (une étrangleuse) de Thèbes : « Aller de soi et de l'ici vers l'autre et l'ailleurs». (Page 17, cycle 4) (1) qui, sortie du contexte aurait à voir avec la copulation, elle évoque peut-être une immersion à propos des langues étrangères sinon régionales...


Le Point parle de « grossières caricatures de la production bureaucratique » vantées par "la" sphinx actuelle du ministère (avec, entre parenthèses, mention de « l’obligation scolaire », interprétation potentiellement liberticide de l'expression légale « instruction obligatoire »).
http://cache.media.education.gouv.fr/file/03_-_mars/90/1/2015_lettre_enseignants_college_413901.pdf
Si les critiques sont au vitriol (« un jargon où la vacuité le dispute à la cuistrerie ») et tous azimuts, notons cependant ce qui semblerait « inspiré par les doctrines les plus fumeuses du haut clergé pédagogiste » (2) : « L'élève, peut-on lire en page 3, œuvre à la construction de ses compétences ». Ou encore : « Se familiariser avec des mobilités virtuelles, se préparer à des mobilités physiques », en tant qu'objectif pour les langues vivantes ! (2)
Pour le magazine, si l’EPS se distingue encore :   « duel médié par une balle ou un volant » (tennis ou badminton ?), « construction du projet expressif » pour acrobatie, après le "référentiel bondissant" pour dire « ballon » qui avait tant fait rire voilà quelques années, cette fois, ce serait à pleurer.
Abyssal, non ?

Lesmoutonsenrages.fr, fdesouche.com et anatole qui revendique son affiliation aux « vieux cons » s’en étranglent encore et même la 2, la chaîne d’État, en fit état, hier, aux infos, avant l’entretien avec Bachar... (Attention que François, qui voulait lui casser la gueule à la récré, avec la complicité du pion Fafa (3), ne se retourne pas contre Pujadas !)
Excusez mes délires et mon hors sujet, sans doute l’ivresse des profondeurs... Merci.


(1) Le Figaro / Dans le désordre : courir, piscine, nager le crawl.
(2) Le Point
(3) heureusement que Barack, le directeur, s’était interposé alors !