Follow by Email

vendredi 11 novembre 2016

11 NOVEMBRE 1918 / DANTOINE La guerre



Extrait :
"... Mon père a participé à quatre ans de guerre dite la "grande" ! y compris quelques mois d'occupation en forêt-Noire après l'armistice. Ayant vécu dans les tranchées avec les Poilus, ayant subi Verdun, il a rapporté de cette longue épreuve le culte de la camaraderie, la pitié pour les souffrances et le sacrifice des humbles qui sont toujours en première ligne... le sentiment du caractère dérisoire de toute guerre, l'attrait pour le pacifisme qui était déjà dans sa nature, un antimilitarisme affirmé, un certain scepticisme face à la hiérarchie militaire ! 
Tout ceci ne s'exprimait guère en paroles, car il parlait assez peu, mais dans ses dessins dont les plus expressifs ont constitué "L'album de la guerre de 14" où les héros s'expriment en langue d'oc avec le réalisme et la saveur des gens du terroir. Il a beaucoup crayonné dans les tranchées, entre deux bombardements ou deux attaques, avec des moyens très modestes et ces dessins se sont répartis entre ses compagnons d'infortune. 
Comme beaucoup de ses camarades, il partageait l'illusion que cette guerre, dépassant en horreur les précédentes, serait la dernière. Aussi, en 1939, quand Daladier a annoncé à la radio la nouvelle de la mobilisation générale pour une aventure du même genre, je l'ai vu pleurer..."

Postface "Dantoine vu par sa fille" par Lucie Dantoine.